gomasio

Nous consommons environ 8 à 9 g de sel alors que 5 à 6 g suffisent par jour. Eviter la salière sur la table. Ne choisir que du sel de mer non raffiné qui apporte sa richesse en iode mais ne contenant pas des antiagglomérants (E535) ou autres additifs

Bien que le sodium contenu dans le sel joue un rôle important pour notre organisme il aide à répartir l’eau dans le corps, à réguler la pression sanguine, au bon fonctionnement des muscles dont le coeur, à l’influx nerveux ; sa consommation excessive a des effets négatifs car elle entraine une augmentation de la tension artérielle, augmente la rétention seau accroit l’ostéoporose

Penser à goûter le contenu de vote assiette avant de dessaler celle ci !

Pour diminuer notre quantité de sel, jouer avec les herbes aromatiques, jus de citron, les épices sans oublier l’ail, les différentes variétés d’oignons, les échalotes.

Limiter les aliments qui en contiennent en quantité tel que la charcuterie, les chips, les cacahuètes, certains fromages, pains, plats cuisinés, céréales toutes prêtes pour le petit déj., pizzas, quiches, viennoiseries, biscuits en un mot tous les produits industriels. Dans ces produits sur l’étiquette il peut être mentionné sous le le nom de sel, soduim, chlorure de sodium et même arômes de sel ! sachant que 1g de sodium = 2;5g de sel ! Ne les consommer que façon occasionnelle et miser sur la variété. Ces produits sont la principale source de notre excès, il faut donc lire attentivement les indications portées sur l’emballage et choisir les moins salées et en diminuer la consommation au maximum

A l’apéritif essayer de remplacer les sempiternels biscuits, chips et cacahuètes par des tomates cerises, des radis, des billes de melon, des carottes, du céleri, du concombre coupés en batonnets à tremper dans des sauces à base de yaourt ou de fromage blanc colorée et parfumée par du paprika, safran, du curcuma, des fines herbes,…

Eviter les eaux à forte dose de sodium

Ne pas oublier aussi que de nombreux aliments (fruits, légumes) en contiennent naturellement dans leurs sels minéraux (potassium).

Dans la cuisine la base à mettre dans les plats serait d’après un traiteur 20g de sel pour 3g de poivre, le tout prêt à l’emploi dans un bocal.

C’est aussi une habitude à donner ainsi aux enfants si vous avez du mal à diminuer vos quantités tournez vous vers le « Herbamare de A. Vogel » ou le « gomasio »

Herbamare c’est quoi ? du sel mêlé à du céleri, des oignons, des poireaux, de la ciboulette, du persil, de l’ail, du basilic, de la marjolaine, du romarin, du thym. Savez vous qu’avec un bon mixeur vous pouvez le réaliser vous même et ainsi avoir des sels parfumés de différentes façons. Tous ces ajouts parfument vos plats et diminue la quantité de sel.

Thermomix conseille de préparer son sel soi-même : mixer 50g de légumes à potage congelés (carottes, poireau, céleri, navet, oignon, persil) ; une cuillère à soupe de curcuma, une de paprika, une de sel marin, une cuillère à café d’ail déshydraté, une demi cuillère à café de poivre. Après mixage faire sécher. Si l’on préfère quelque chose de plus relevé ajouter une demie cuillère de piment. On peut aussi compléter avec une cuillère à soupe de marjolaine et une de basilic séché.

Le gomasio c’est quoi ? du sel et des graines de sésame grillé. On l’achète et cela fait plaisir à mon ancien voisin ou on le fait soi-même

Faire dorer à sec 100g se sésame dans une poêle sans le faire brûler et les mélanger à 8g de gros sel de mer (du Guérande , de préférence ! ) Broyer le tout grossièrement au mortier, mettre dans un bocal qui se ferme de façon hermétique et réserver. Il s’utilise comme sel de table ou on en parsème avant de servir crudités, salades, légumes, poissons.

Article que je remonte d’un ancien blog.

Publicités